Janet Stedman (1945-1987)

Arrivée d’Angleterre en 1967, Janet Stedman travaille dans l’entreprise de Pierre Digan où elle encadrera toute la production de pièces utilitaires. Elle apprend à tourner aux employés puis aux stagiaires. Elle forme ainsi bon nombre de potiers actuels. Elle perfectionnera son tournage pour devenir la seule femme pouvant tourner de grandes jarres avec aisance.

En 1976, elle commence une production personnelle qui évolue vite à la recherche d’un style. L’organisation du premier symposium, la rencontre avec d’autres potiers et sa capacité à réaliser de grosses pièces font que par deux fois elle se lance dans l’aventure d’une cuisson d’un four traditionnel de 25 m3.

Janet décore ses pièces utilitaires en grès, peint les animaux de la ferme et des compositions végétales, elle modèle sur les anses et les couvercles des raisins, des faisans, des canards, sur les épis et tuiles faîtières des chats, des chevaux, des oiseaux… Janet est la première à utiliser des colorants industriels aux couleurs vives. Mais elle n’aura pas eu le temps de mener à bien toutes ses idées nouvelles. Au-delà d’une production, elle reste dans la mémoire des bornois, comme une femme active, généreuse et fédératrice, elle fut pendant deux ans la présidente de l’association.

Newsletter